Qui sommes-nous ?

PEA est une association à but idéal active en Suisse romande (actuellement avec des groupes locaux dans les cantons de Genève, Vaud, Fribourg, Neuchâtel, Valais, du Jura / Berne) qui a pour objectif la fin du spécisme et l’avènement d’une société égalitaire pour tous les animaux. Nous voulons que le monde change favorablement pour eux et abandonne les pratiques qui ne respectent par leurs droits fondamentaux, à savoir leur droit à la vie, à ne pas souffrir et à vivre librement. L'association compte actuellement un peu moins de 1000 membres.

Tous les animaux sont égaux devant la souffrance. Ils veulent tous l'éviter et ne pas subir de violence. La société doit donc en finir avec le spécisme et prendre en considération la vie et les intérêts de tous les êtres sentients*.

Les membres actif-ve-s de l'association sont des bénévoles dévoué-e-s à la cause animale et soucieux-ses d'utiliser leur temps et leur énergie pour promouvoir le respect des animaux. PEA mène ses actions pacifiquement, dans un but éthique et politique, indépendante de toute institution, groupe religieux ou parti politique. Attachée au principe d’égalité de considération des intérêts des êtres sensibles, PEA s’oppose à toute forme de discrimination arbitraire (sexisme, racisme, spécisme, etc.), et condamne tout discours haineux ou insultant envers des groupes humains ou des animaux.

La palette d'activités menées par l'association comprend notamment des stands d'information, des projections, des manifestations, des conférences, des actions judiciaires, des campagnes d'information sur divers sujets touchant les animaux, ainsi que des rencontres conviviales. L'organisation de ces événements est rendue possible grâce à vos dons.

Vous trouverez plus d'informations sur la stratégie employée par PEA, qui diffère de la plupart de celles d'autres associations de par l'accent qu'elle met sur le spécisme, sur notre page bibliographie.

*un être est dit sentient s'il a des perceptions, des émotions, et, par conséquent, des désirs, des buts et une volonté propre. La sentience qualifie la  « faculté de sentir, de penser, d'avoir une vie mentale subjective » (Estiva Reus, 2005, In Cahiers Antispécistes [en ligne],Sentience !). Les formes nominale et adjectivale de sensible sont employées en tant que synonymes de sentience et sentient-e.